Régles

Propos fournis par Jean-Marc Pocheau. Voici quelques informations et quelques conseils de base qui vous permettront de bien débuter :

Une partie de bowling se joue en 10 "Frames". A chaque frame on dispose de deux lancers. Si on fait tomber toutes les quilles du premier coup, c'est un "Strike" et on n'effectue pas le deuxième lancer. Si il reste des quilles, on lance une deuxième fois la boule, et si on fait tomber toutes les quilles restantes, c'est un "Spare", sinon c'est un "Trou".

A chaque frame, on lance donc une ou deux boules. Le calcul des points est le suivant :

  1. Chaque frame rapporte simplement le nombre de quilles tombées si c'est un trou
  2. Si c'est un spare, on compte en plus le nombre de quille qui seront abattues par la boule suivante
  3. Si c'est un strike, on compte en plus le nombre de quille qui seront abattues par les deux boules suivantes. Une petite remarque : à la dernière frame, si on fait un strike, on a droit à deux boules supplémentaires pour calculer les points, et à une boule supplémentaire si c'est un spare. On peut donc jouer trois boules à la dernière frame.

Au maximum, c'est à dire si on ne fait que des strikes, on a à chaque frame 10 points pour les quilles abattues plus deux fois 10 points pour les quilles abattues par les deux boules suivantes. On a donc un total de 30 points par frame soit 300. Pour cela, c'est 12 strikes de suite que l'on devra réaliser (un par frame plus deux supplémentaires à la dixième frame).

Les chaussures pour monter sur la piste sont particulières : le talon est constitué d'un plastique ne laissant pas de trace sur le bois de l'approche, et la semelle est en cuir doux (genre daim). Vous verrez que le dernier pas de la course est un pas glissé : pour un droitier, lors de ce dernier pas, le pied droit reste à sa place, et on se fend en faisant glisser le pied gauche. La semelle de la chaussure de bowling permet ce glissé.

Attention, le début de la piste est enduit d'une couche d'huile. Si vous dépassez la ligne de faute, vos chaussures vont devenir glissantes et vous faire chuter ! Alors, pensez à essuyer vos chaussures sur les tapis prévus pour cela s'il vous arrive de dépasser la ligne de faute.

Diamètre approximatif : 22 cm

Poids : de 4 à 7 Kg (ou en anglais de 9 à 16 livres)

Il y a trois trous dans les boules, le plus gros pour le pouce, les deux autres pour le majeur et l'annulaire.

Lors du lâcher, c'est le pouce qui part en premier, suivi des deux autres doigts.

Dans un strike parfait, la boule percute la quille n°1 légèrement sur la droite (pour un droitier). La 1 renverse alors les quilles 2, 4 et 7 pendant que la boule renverse la 3. La 3 renverse à son tour les quilles 6 et 10, et la boule continue son chemin pour renverser la 5 (qui entraîne la 8) et la 9.

Heureusement, il arrive de faire des strikes sans être aussi précis, mais au minimum il faut toucher la une.

Pour un débutant, on peut conseiller de jouer en boule droite et flèche 2 comme sur le schéma :

Quand vous lancez la boule, il faut prendre ses repères au pied pour la position de départ et viser la flèche, pas les quilles. Pour un début, visez la flèche 2 et faites quelques essais pour déterminer votre position de départ. Si la boule passe à droite de la une, déplacez votre point de départ vers la droite. Si la boule passe à gauche de la une ou si elle la percute trop pleine, déplacez votre point de départ vers la gauche.

Pour déterminer la distance de départ depuis la ligne de faute, voir la course.

Pour convertir un spare, il faut atteindre une quille qui n'est pas forcément la 1. Pour cela, continuez à viser la flèche 2 comme pour un strike, mais déplacez votre point de départ selon la règle dès 3-6-9 :

quilles 1 et 5   position de strike

quilles 2 et 8   trois lattes à droite

quille 4    six lattes à droite

quille 7    neuf lattes à droite

quilles 3 et 9   trois lattes à gauche

quille 6    six lattes à gauche

quille 10    neuf lattes à gauche

Le lâcher est l'instant où la boule quitte la main du joueur. Cet instant a été préparé par toute la course et est déterminant.

Pour un début, de simples conseils : au moment du lâcher, la paume de la main doit être tournée vers le haut, le poignet rigide et droit et la main toujours dans la même position d'un lancer à l'autre. Tant que vous garderez le pouce vers le haut, la boule ira droit.

Si vous voulez donner plus "d'action" à votre boule, "tirez sur vos doigts" quand le pouce est sorti.

C'est à dire qu'une fois que le pouce est sorti, levez le bras vers le haut pour terminer votre geste; avec le poignet et la main rigide, vos deux doigts

vont donner à la boule une impulsion qui va la faire tourner et lui donnera plus d'énergie en arrivant sur les quilles.

Enfin si vous voulez avoir une boule courbe, tournez votre poignet de 45° vers la gauche, et cette impulsion fera en plus tourner la boule vers la gauche en arrivant vers les quilles.

Pour terminer, si vous jouez à côté de joueurs expérimentés, pensez à respecter quelques règles de politesse, ils vous en seront reconnaissants.

Si un joueur est monté sur l'approche, les joueurs à sa droite et à sa gauche doivent attendre qu'il ait joué sa boule pour monter sur l'approche.

Si deux joueurs se préparent à monter sur l'approche en même temps, le joueur à droite a priorité sur le joueur de gauche.